lundi 10 mars 2014

Programmation Jazz à part festival #4

LE JAZZ A PART FESTIVAL (Rouen 76) EST HEUREUX DE VOUS ANNONCER SA PROGRAMMATION COMPLÈTE:

17 MAI - IVA BITTOVA SOLO salle sainte croix des pelletiers


21 MAI - OFFRANDE Marie Anne Michel danse Eric Brochard Contrebasse Abbatiale Saint Ouen


22 MAI - CINE CONCERT par le WORKSHOP DE LYON (collectif ARFI) cinéma l'Omnia

23 MAI - CHIM NABUEZE SOLO poésie et scie musicale Galerie du Pôle Image Haute Normandie


24 MAI - PAMELIA KURSTIN theremin SOLO et CARTE BLANCHE AU BATTEUR JACQUES THOLLOT!!! Le 106

lundi 4 mars 2013


Les jeudi 23, samedi 25, jeudi 30 et vendredi 31 mai 2013 se déroulera la troisième édition du Jazz A Part Festival. Trois jours, donc, lors desquels les spectateurs pourront découvrir des musiques qui se font rares dans notre Région: le free jazz, les musiques improvisées (peu importe après tout leur dénomination) vont pouvoir à nouveau souffler leur vent de liberté et entonner leurs mélodies inattendues à Rouen.

Les musiques présentées à l’occasion de ce festival puisent autant dans la tradition du jazz et son avant-garde que des musiques improvisées européennes, tout en proposant des échappées vers la musique classique et la musique contemporaine. Les musiciens conviés ici sont à l’image de cette ouverture : de toutes générations, de tous horizons, de toutes cultures... Aussi nous a-t-il paru naturel de les proposer en des lieux contrastés, qui ne sont pas a priori associés au jazz : une abbatiale, une salle de cinéma, une galerie photo et une scène de musiques actuelles très rock. Car notre principal but est d’ouvrir ces musiques à de nouveaux publics, de susciter la curiosité, de provoquer la rencontre, de franchir les frontières, de casser les formats.

Les deux précédentes éditions furent encourageantes car le public fut au rendez-vous de concerts qui n’ont pas fini de chanter dans nos têtes. Escomptons que les concerts attendus pour cette nouvelle édition mobiliseront encore plus. Le cinéma d’Alfred Hitchcock, les photographies d’Elger Esser, l’architecture de l’abbatiale Saint- Ouen offriront de belles lignes de fuite aux musiques programmées.

De ces musiques, parlons-en : Didier Petit et son violoncelle « dans tous ses états », Stephan Oliva et le piano fait suspense, Didier Lasserre sculptant le silence à coups de caisse claire et cymbale. Voici pour la chute. Le festival nous aura conduit entre temps au 106 où rendez-vous est pris avec trois légendes de la Great Black Music. Famoudou Don Moye (l’homme-percussions du mythique Art Ensemble of Chicago) et Sonny Simmons (saxophoniste alto, compagnon d’Eric Dolphy ou Don Cherry) se rencontreront enfin à Rouen, loin de leur Amérique, pour écrire un nouveau chapitre de la grande histoire de la musique africaine américaine. Jacques Coursil (trompette), autre acteur engagé de la grande effervescence libertaire des années 60, présentera un trio inédit où il sera accompagné de deux musiciens emblématiques de la scène des musiques improvisées européennes : Didier Lasserre et Benjamin Duboc.

De cette programmation transparait notre préoccupation d’une mémoire sans nostalgie, d’une ouverture totale, d’une affection absolue pour une musique sans filet, faite de surprises et de doutes, de suspension. D’une musique lors de laquelle tout devient possible.

Avant de vous laisser découvrir le programme en détail, nous tenons à remercier tous les lieux qui accueillent cette programmation et nous offrent leur professionnalisme et leur confiance : le cinéma Omnia, le Pôle Image Haute-Normandie et le 106. Merci aussi, bien sûr, à nos partenaires : la Ville de Rouen, le Ministère de la Culture – DRAC Haute Normandie, la Région Haute Normandie ainsi que le Département de Seine-Maritime et la radio HDR. Sans ces soutiens cruciaux, rien de cette aventure ne serait possible...

Laissez-vous tenter et surprendre, laissez vos oreilles vous guider. A bientôt...